DCSIMG
Skip Global Navigation to Main Content
Textes-Transcriptions

Déclaration du président Obama sur l’attaque de Benghazi

12 septembre 2012

La Maison-Blanche
Bureau du secrétaire de presse
Le 12 septembre 2012

Déclaration du président sur l’attaque de Benghazi

Je condamne avec force la scandaleuse attaque perpétrée contre notre mission diplomatique à Benghazi qui a fait perdre la vie à quatre Américains, avec parmi eux l’ambassadeur Chris Stevens. En ce moment, la population américaine se recueille et prie pour les familles de ceux que nous avons perdus. Ils incarnaient l’engagement des États-Unis pour la liberté, la justice et le partenariat avec les pays et les peuples du monde entier, un contraste frappant avec ceux qui les ont sauvagement tués.

J’ai demandé à mon administration de mobiliser toutes les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de notre personnel en Lybie et de renforcer la sécurité de nos missions diplomatiques dans le monde. Bien que les États-Unis se refusent à dénigrer les croyances religieuses d’autrui, nous devons sans aucune équivoque nous opposer à la violence insensée qui a ôté la vie à nos fonctionnaires.

Sur le plan personnel, Chris représentait les États-Unis avec courage et de façon exemplaire. Pendant toute la durée de la révolution libyenne, il a servi avec abnégation son pays et le people libyen depuis notre mission à Benghazi. En qualité d’ambassadeur à Tripoli, il a appuyé la transition de la Lybie sur la voie de la démocratie. Sa mémoire perdurera partout où les êtres humains s’efforcent d’obtenir la liberté et la justice. Je lui suis extrêmement reconnaissant des services qu’il a rendus à mon administration et suis profondément attristé par cette perte.

Les Américains courageux que nous avons perdus sont emblématiques des services rendus et des sacrifices extraordinaires que font quotidiennement nos civils dans le monde. Au moment où nous nous unissons en pensée à leurs familles, redoublons d’efforts pour continuer le travail qu’ils ont commencé.