DCSIMG
Skip Global Navigation to Main Content
Publications

eJournal USA : L'esprit de bénévolat

22 mai 2012
Un homme et un garçon lisant ensemble (AP Images)

James Wheeler, bénévole du programme « Real Men Read », partage le plaisir de la lecture avec un jeune écolier, Paul Chatys, à l'école primaire d'Hickory Bend de Glenwood, dans l'Illinois.

« Je dois dire que j'ai souvent vu des Américains faire de grands et véritables sacrifices à la chose publique, et j'ai remarqué cent fois qu'au besoin ils ne manquaient presque jamais de se prêter un fidèle appui les uns aux autres. »
-Alexis de Tocqueville, 1835

Qui sont les donneurs de sang aux États-Unis ? Qui dirige les troupes de scouts ? Qui va dans les hôpitaux chanter des chants de Noël durant la période des fêtes de fin d'année ? Qui lutte contre les incendies et répond aux détresses médicales ? Ce sont des bénévoles, si intimement liés au tissu social qu'ils finissent souvent par passer inaperçus.

La présente revue électronique est consacrée à ces citoyens anonymes dont l'action collective se chiffre à quelque 173 milliards de dollars par an. Leur dévouement reflète la tradition de bénévolat si profondément ancrée dans la société américaine. La lutte contre les incendies, organisée dès 1736 à Philadelphie par Benjamin Franklin, s'inscrivait déjà dans cette logique, toute nouvelle à l'époque. Ce concept ne tarda pas à faire son chemin et, en l'espace de quelques années seulement, les villes essaimées le long de la côte Est de l'Amérique du Nord pouvaient se vanter d'avoir des compagnies de pompiers bénévoles.

La tradition du bénévolat se porte aujourd'hui comme un charme dans les villes, grandes et petites, des États-Unis et elle revêt toutes sortes de formes, maintenant que l'Internet ouvre de nouvelles pistes qui permettent aux bonnes volontés de se mettre au service d'autrui sans même avoir besoin de mettre le nez dehors. Cette tradition est incarnée par le personnel médical qui se rend dans les zones frappées par des catastrophes naturelles, par les « grands-pères » d'Alexandria, en Virginie, qui servent de mentors aux jeunes garçons élevés sans leur père et par les bénévoles qui aident les réfugiés venus de pays lointains à se faire une nouvelle vie dans les villes des États-Unis. L'esprit de bénévolat leur laisse la parole. C'est aussi le récit des personnes qui sont les bénéficiaires de leur générosité.

SOMMAIRE

Le bénévolat : une tradition américaine
Susan Ellis et Katherine Campbell
Le bénévolat existait déjà quand l'Amérique du Nord était une vaste étendue vierge, et il se poursuit aujourd'hui.

Les pompiers bénévoles aux États-Unis
Rick Markley
Les premiers sapeurs-pompiers bénévoles remontent à l'époque des colonies américaines. Aujourd'hui encore, les bénévoles répondent présent à l'appel.

De l'importance d'un « grand-père »
 Jeanne Holden
Des « grands-pères » bénévoles servent de mentors à des garçons sans père.

Partners in Health, une ONG à l'écoute des communautés
 Lisa Armstrong

Écouter pour mieux venir en aide : c'est grâce à cette devise qu'une bourgade haïtienne a pu avoir son dispensaire.

Une nouvelle vie à Seattle
Charlotte West
Le Comité international de secours aide les réfugiés à se faire une nouvelle vie dans un nouveau pays.

Le programme de bénévolat international d'IBM : au-delà des bénéfices
Kathryn McConnell
Un géant mondial de l'informatique encourage ses employés à mettre leurs compétences au service des pays en développement.

Ressources complémentaires (essentiellement en anglais)

(Diffusé par le Bureau des programmes d'information internationale du département d'Etat. Site Internet : http://iipdigital.usembassy.gov/iipdigital-fr/index.html)