DCSIMG
Skip Global Navigation to Main Content
Brochures

Aux États-Unis, le jour de l'élection est une célébration de l'engagement politique

17 octobre 2012
Couverture de la brochure montrant un enfant et des jambes d'adultes dans un bureau de vote.

Télécharger la brochure à droite.

Les élections aux États-Unis

Les bénévoles, partisans ou non, entretiennent les rouages de la démocratie.

Washington - Des ballons aux couleurs vives flottent au-dessus d'une marée de banderoles de toutes couleurs pendant que des haut-parleurs diffusent de la musique et des annonces, et que des gens coiffés de chapeaux et habillés de T-shirts arborant divers slogans distribuent des prospectus, des autocollants et des boutons. Aux États-Unis, le jour de l'élection prend souvent un air de carnaval, afin d'attirer l'attention et de stimuler l'enthousiasme des électeurs.

La journée commence tôt le mardi qui suit le premier lundi de novembre. Dans les villages, les bourgades et les villes des États-Unis, des milliers de bénévoles se sont levés avant l'aube pour prêter main-forte à l'élection. Certains vont faire la queue à l'extérieur des quartiers généraux de campagne pour prendre des prospectus, des brochures et des pancartes qu'ils distribueront à l'extérieur des bureaux de vote dans l'espoir d'influencer, une ultime fois, la décision des électeurs.

D'autres se rendront directement dans les cantines scolaires, les gymnases et les centres associatifs qui servent de bureaux de vote afin d'aider à vérifier les listes électorales, à installer les machines à voter et à s'assurer que le scrutin se déroule conformément à tous les règlements et lois en vigueur.

Pour ces bénévoles dévoués, le jour de l'élection est l'aboutissement de longs mois de dur travail, une journée où, quel que soit leur âge ou leur statut social, ils ressentent toute l'exaltation et, parfois, le chaos de la démocratie en action.

Les bénévoles sont indispensables aux campagnes politiques américaines

L'engagement d'un bénévole peut commencer par un article de journal, un appel à l'aide d'une association ou d'un syndicat du travail, ou une rencontre fortuite avec un candidat potentiel. Ou encore, il peut s'agir d'une question à laquelle une personne attache une grande importance et qui la pousse à donner à un candidat plus que sa voix le jour du scrutin. Quelle que soit la raison initiale de leur engagement, ces bénévoles, dont la majorité n'est pas payée, offrent leur temps et leur savoir-faire pour informer, éduquer et encourager leurs concitoyens à soutenir certains candidats, un parti ou une solution à un problème.

Leur engagement est essentiel au processus électoral américain. En effet, la plupart des organisations politiques comptent énormément sur des bénévoles pour organiser des campagnes efficaces, et les deux partis recrutent énergiquement des bénévoles au niveau national ainsi qu'à celui des États et des collectivités.

Ces bénévoles se chargent de diverses tâches visant à promouvoir les messages de leur candidat et à inciter les gens à voter :

- Ils distribuent chez les particuliers des prospectus et autres informations sur papier, chaque bénévole étant chargé d'une zone spécifique.

- Ils font du porte-à-porte pour discuter avec les électeurs.

- Ils préparent les documents qui sont expédiés par courrier, timbrent les enveloppes et écrivent les adresses.

- Ils font des centaines, parfois des milliers, d'appels téléphoniques aux électeurs potentiels, vantant les mérites de leur candidat et encourageant les gens à aller voter.

Des mois avant le scrutin, les bénévoles commencent à donner des pancartes que les électeurs peuvent placer à leur fenêtre ou dans leur jardin. Ils distribuent des brochures aux arrêts de bus et aux stations de métro. Ils participent à des rassemblements et à des collectes de fonds, portent des T-shirts arborant des slogans de campagne et placent des drapeaux et des autocollants sur leur voiture, tout cela afin de montrer leur soutien au candidat de leur choix.

Le jour de l'élection, ils distribuent des brochures politiques et des informations électorales aux bureaux de vote et sont les témoins, pour leur parti, de la bonne conduite du scrutin. Une longue journée de travail (ils passent parfois plus de douze heures aux bureaux de vote) s'achève par une attente anxieuse pour savoir si leur candidat a gagné ou perdu l'élection.

L'importance des bénévoles non partisans

Le jour de l'élection, nombre de bénévoles adoptent délibérément un comportement apolitique, se contentant d'informer les électeurs au lieu de tenter de les influencer.

Les membres de la Ligue des électrices, une organisation politique non partisane créée en 1920, se vouent à l'amélioration du gouvernement et de la politique publique par l'éducation des citoyens. La Ligue des électrices se dit être « une organisation à la base, œuvrant aux niveau national, étatique et local » sur l’ensemble des États-Unis. Strictement non partisane, la ligue ne soutient aucun candidat à quelque niveau que ce soit, et agit comme un parti neutre respecté lors d'événements politiques tels que les débats entre candidats. Certains de ses membres sont également des responsables électoraux.

Aux États-Unis, chaque bureau de vote compte sur des responsables électoraux pour s'assurer que le scrutin se déroule de façon juste et ordonnée, protéger les droits des électeurs et appliquer les lois et les réglementations électorales. Les conditions à remplir pour servir de responsable électoral varient d'un État à l'autre, mais tous doivent être inscrits sur les listes électorales. Les États interdisent également à tout candidat briguant un poste et à tout membre de sa famille de servir en cette capacité.

Les responsables électoraux doivent en outre suivre une formation avant le jour du scrutin pour se familiariser avec les procédures et les machines. Ils apprennent comment aider les électeurs sans les influencer ni entraver leur droit de voter librement et en secret. Par-dessus tout, ces responsables doivent être impartiaux. Ils ne peuvent pas promouvoir un candidat particulier, ni arborer un objet publicitaire quelconque pour un candidat ou un parti politique.

Le mercredi après l’élection, les banderoles sont enlevées, les pancartes sont retirées, et tout le matériel d'une campagne énergique est remisé. Les bénévoles reprendront leur routine quotidienne, tandis que les nouveaux élus s'attaqueront à leur tâche. Et dans les bureaux des partis disséminés dans tout le pays commencera la planification des prochaines élections.