DCSIMG
Skip Global Navigation to Main Content
En Bref

De jeunes choristes haïtiens présentent le patrimoine musical de leur pays

07 septembre 2012

Gros plan de la chorale des Petits Chanteurs haïtiens (Les Petits Chanteurs)

Lorsqu’une chorale de garçons renommée de Port-au-Prince s’est produite le 6 septembre à Washington, elle a offert à son public une sélection d’œuvres chorales et instrumentales de musique folklorique et sacrée explorant le riche patrimoine culturel d’Haïti.

Les Petits Chanteurs, célèbre groupe choral de l’École de musique de la cathédrale de la Sainte-Trinité (Église épiscopale) de Port-au-Prince, a présenté un aperçu du riche patrimoine musical d’Haïti lors d’un concert en plein-air donné le 6 septembre à Washington sur le terrain du complexe des musées de la Smithsonian Institution.

Accompagnés par un septuor à cordes de Port-au-Prince, les 30 chanteurs de 8 à 18 ans, soigneusement sélectionnés, ont interprété des œuvres chorales et instrumentales de musique folklorique et sacrée haïtienne, non loin du Musée national d’art africain de la Smithsonian Institution.

La visite de la chorale se situe dans le cadre d’une tournée nationale conçue pour attirer l’attention sur les efforts de reconstruction d’Haïti après le séisme de janvier 2010 qui a été dévastateur pour cette nation caribéenne. Les bâtiments de la cathédrale de la Sainte-Trinité et de son école de musique ont été entièrement détruits par le tremblement de terre qui a frappé Port-au-Prince.

Le groupe est revenu au Smithsonian après une première visite en 2011. « Nous sommes ravis d’accueillir ce groupe extraordinairement doué de garçons et de jeunes hommes au Musée national d’art africain », a déclaré Johnnetta Betsch Cole, directrice du musée.

L’École de musique Sainte-Trinité, dont les bâtiments sont en cours de reconstruction, est la seule école en son genre en Haïti et elle dépend d’appuis caritatifs pour s’acquitter de sa mission d’éducation et de formation musicales pour les enfants et les jeunes adultes.